Aram YAGUBYAN

Aram YAGUBYAN

violoncelliste

Saisir l’émotion transmise par la musique et la partager avec son public, telle pourrait être la devise d’Aram Yagubyan. Peu après avoir terminé ses études, Il commence sa carrière de violoncelliste soliste au sein de l’Orchestre de la Suisse Romande. Le violoncelliste russe est également régulièrement invité en tant que soliste dans des salles et festivals prestigieux tels que le Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, le Victoria Hall de Genève et le Festival Internacional de Música da Póvoa de Varzim. Il est nommé à partir de mars 2022 premier violoncelle solo du prestigieux Staatsorchester Stuttgart.

Vainqueur de nombreux concours internationaux, Aram Yagubyan est notamment lauréat du concours international Bach de Leipzig. Le musicien prit part à de nombreuses masterclasses telles qu’à l’Académie Kronberg, la Marktoverdorfer Sommerakademie et le Usedom Music Festival. Aram Yagubyan n’attire cependant pas l’attention uniquement en tant que soliste ; après avoir été boursier de la Ferenc-Fricsay-Orchesterakademie du Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, il a été nommé premier violoncelle solo de l’Orchestre de la Suisse Romande en 2019 pour une durée de deux ans, à l’âge de vingt-cinq ans.

Outre le fait de se produire en tant que premier soliste auprès de différents orchestres, la musique de chambre occupe également une place prépondérante dans le parcours artistique et créatif d’Aram Yagubyan. Il partage la scène avec des musiciens tels qu’Andrey Baranov, Beatrice Rana et Igor Tchetuev, est c’est en qualité de chambriste qu’on a pu l’entendre notamment à la NDR de Hanovre, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg et à la Cathédrale française de Berlin.

Né à Saint-Pétersbourg, Aram Yagubyan commence l’étude du violoncelle à l’âge de six ans. Ancien élève d’Elena Dernova au Conservatoire Rimski-Korsakov de sa ville natale, il a obtenu son Bachelor et Master à la Hochschule für Musik, Theater und Medien de Hanovre dans la classe de Leonid Gorokhov ainsi qu’à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin auprès de Stephan Forck.